Montréal

Entretien avec Fredérick Ranger, Directeur Communications et Médias Interactifs à Tourisme Montréal

Comme précisé ici LeWeboskop se veut un espace de rencontre, de partage et de découverte.
En toute logique, j’ai donc décidé de lancer une nouvelle catégorie d’articles intitulée « Entretiens ».
Dans cette série d’échanges et d’interviews, je souhaite mettre en avant des personnes qui ont attiré mon attention par leur pertinence et la justesse de leur vision du web.

Pour ce billet inaugural, j’ai le plaisir de vous délivrer l’interview que m’a accordé Frédérick Ranger, Directeur Communications et Médias Interactifs à Tourisme Montréal.


Fred-Ranger> Fred, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis tout d’abord un grand passionné de communication et de storytelling sous toutes ses formes (je crois que c’est pour cela que je suis également musicien et photographe).
Je crois fortement que le web a le pouvoir de changer le monde et de façon encore plus importante depuis l’avènement des médias sociaux.
Dans mon rôle de Directeur, Communications et Médias Interactifs à Tourisme Montréal, j’ai comme objectif principal de réussir le virage organisationnel qui nous propulsera dans l’espace web social pour même en devenir le chef de file.
En ce sens, j’ai la ferme conviction que, si votre stratégie au niveau des médias sociaux n’est pas intégrée aux valeurs de l’entreprise et que vous n’avez pas de structure interne pour la soutenir, vous ne réussirez pas à percer dans le web social externe.

 > Selon toi, quelles sont les tendances web à suivre pour les destinations touristiques urbaines et culturelles comme Montréal ?

Le processus décisionnel est non linéaire, déstructuré et imprévisible par rapport à ce qu’il était avant. Le web et les médias sociaux sont devenus les principales sources d’information dans la phase de planification et de choix d’une destination touristique, autant du côté du marché agrément que du marché affaires.
Les destinations doivent donc écouter, comprendre et engager davantage leurs cibles afin de réussir à établir une relation de confiance qui influencera ultimement leurs décisions.
Au final, le meilleur marketing c’est moins de marketing. C’est pourquoi le marketing de contenu bidirectionnel et en temps réel est à privilégier pour les offices de tourisme. Nous sommes donc à l’ère du marketing granulaire !

> Quelles sont les grandes orientations stratégiques de Tourisme Montréal dans le domaine des médias interactifs ? (Quelle est ta définition de média interactif d’ailleurs ?)

Tourisme Montréal a entreprit un virage sans précédent au niveau des médias interactifs dans les dernières années et nous sommes passés à la vitesse supérieure il y a quelques mois.
En effet, nous avons décidé d’outiller l’ensemble des employés de l’office de tourisme en offrant des formations afin que tous soient au même niveau de compréhension et participent activement à ce virage.
Dans l’optique de passer d’une expression de la marque à une expérience de la marque, Tourisme Montréal vise à devenir un « amplificateur » des expériences exceptionnelles que les touristes (et les Montréalais) vivent à Montréal.

En effet, une quantité incroyable d’information est déjà générée par les usagers jour après jour au sujet de la destination et nous voulons identifier des opportunités d’élever ce contenu afin qu’il rayonne et soit accessible à tous dans la phase de planification d’un voyage.
Nous définissions ainsi un média interactif comme un médium permettant de créer des « histoires » participatives, interactives et, surtout, qui ne sont pas attachées dans le temps à une période de campagne précise, mais qui sont alimentées 12 mois par année.

> Peux-tu nous présenter un projet (web / vidéo / storytelling / socialmedia /…) récent ou à venir porté par la destination Montréal ?

Je vous invite à nous suivre dans les prochaines semaines afin de vous faire constater l’ampleur de ce virage dans notre approche promotionnelle puisque nous lancerons plusieurs campagnes qui seront axées sur une série de « moments » qui utiliseront les médias interactifs (YouTube, médias sociaux, blogue, etc.) comme plateformes de diffusion, d’amplification et d’interaction.

Suivre l’évolution des campagnes de Montréal Tourisme en temps réel

 

 

 

 

 

 

En bonus une belle vidéo sur Montréal !


Si vous souhaitez  participer à l’un des prochains article de cette nouvelle série d’entretiens sur LeWeboskop, n’hésitez pas à me contacter !

  • http://twitter.com/fredranger Fréd Ranger

    Ce fût un plaisir de collaborer à cet entretien, au plaisir de poursuivre la conversation ici ou sur Twiter: @fredranger

    • http://twitter.com/Twitourisme Grégoire CHARTRON

      Merci encore Fred pour la pertinence de tes propos !
      Je suis complètement en phase avec toi concernant le rôle « d’amplificateur d’expériences » qu’un OT doit désormais jouer.