Nouveaux sites web de destinations touristiques [Automne 2015]

Effet de mode passager ou tendance webdesign immersive durable ? Toujours est-il que depuis deux ans maintenant la vidéo en home page est quasiment devenue un incontournable sur les sites web de destinations touristiques.
Preuve en est que sur les 10 sites sortis cet automne que j’ai sélectionné pour vous ci-dessous dans cet article, 7 proposent directement une vidéo fullscreen en page d’accueil…

A noter aussi que 4 de ces 10 sites disposent d’un Social Media Wall. Un dispositif web qui reflète parfaitement l’expression des moments vécus et le ressenti en temps réel que les touristes ou habitants ont pour un territoire et qui, je trouve, matérialise de manière concrète et valorisante le bouche à oreille digital généré sur les différents réseaux sociaux par une destination (à condition d’avoir mis en place un hashtag pertinent, court et facilement mémorisable par les utilisateurs).

Concernant ma mention spéciale webdesign automnale, mon cœur balance entre le nouveau site du CRT Nord-Pas de Calais et du CRT Aquitaine.
Une question un peu provoc’ me taraude cependant concernant ces deux sites. A l’aube de la fusion de certaines régions françaises, pourquoi refondre et mettre en ligne un nouvelle version d’un site web qui aura une durée de vie très limitée puisque ces deux destinations régionales en tant que telles vont tout prochainement disparaître ?

Pourquoi ne pas avoir attendu la fusion Nord-Pas de Calais/Picardie et Aquitaine/Limousin/Poitou-Charente pour sortir une nouvelle version ? J’ai du mal à comprendre la logique stratégique et budgétaire…

Si vous avez des éléments de réponses, n’hésitez pas à me les faire connaitre dans les commentaires de cet article, je suis preneur !

> Les nouveaux sites de destinations françaises

– Comité Régional de Tourisme Nord-Pas de Calais

npdc

– Comité Régional de Tourisme d’Aquitaine

CRT Aquitaine

– Agence du Tourisme de la Corse

corsica

– Lot Tourisme

index

– Agence Départementale de Développement Économique et Touristique des Hautes-Alpes

05

– Rouen Normandie Tourisme & Congrès

Rouen

– Office de Tourisme du Pays d’Issoire

Issoire

– Webdoc au fil de la Vèzère (Pôle international de la préhistoire)

vezere

– Office de Tourisme de Montpellier

index

> Les nouveaux sites de destinations au Québec

– Tourisme Laval

Sans titre

Si vous souhaitez m’informer de la sortie d’un nouveau site internet, n’hésitez pas à me contacter !

Découvrez les articles « Nouveaux sites de destinations touristiques » des mois précédents

  • Brigitte Bloch Pro

    Bonjour,
    Il y a deux raisons à la refonte actuelle du site avant la fusion. D’abord, nous avons commencé ce travail avant de savoir que nous allions fusionner (l’Aquitaine devait rester seule à l’origine de la réforme…) ! Nous avons décidé de ne pas l’interrompre mais de créer un site qui soit « adaptable » au nouveau territoire (les rubriques peuvent s’enrichir de nouvelles destinations, les émotions de nouvelles offres et les circuits de nouveaux itinéraires). La deuxième raison est technique puisque le prestataire précédent n’assurait plus le suivi technique de l’ancien site ; il nous fallait donc…changer.
    J’espère avoir répondu à vos interrogations.
    Brigitte BLOCH
    Directrice du CRTA

    • Grégoire CHARTRON

      Bonjour Brigitte,

      Merci de votre réponse rapide et concise. Je comprends à présent mieux le contexte dans lequel a été réalisé cette refonte.
      Félicitations à votre équipe pour le travail effectué sur le site et bon courage pour la période à venir qui s’annonce dense mais palpitante je présume.

      • Brigitte Bloch Pro

        Merci !

  • http://www.dublanchet.com/ Ludovic Dublanchet

    Greg, de mon point de vue, les nouveaux territoires de compétences, qu’ils soient à l’échelon régional, ou à l’échelon intercommunal, ne seront ni plus ni moins pertinents d’un point de vue communication touristique que ne peuvent l’être les anciens (même si l’on peut espérer que la dimension touristique puisse présider à certains regroupements intercommunaux, ce qui n’est évidemment pas le cas à l’échelle régionale). La question reste évidemment de rattacher cette communication à de véritables destinations, du point de vue du client, dont les contours sont très évolutifs selon le client lui-même, son éloignement géographique, sa connaissance du territoire et son envie de le consommer. Cela demeure très compliqué, même si je trouve que l’exemple des Parcs Naturels Régionaux qui font fi des limites administratives, pourrait être très inspirant pour l’organisation touristique…mais on n’en prend pas le chemin 😉

    • Grégoire CHARTRON

      Hello Ludo,
      Tu abordes là un sujet dont je débattrai avec plaisir autour d’un verre la prochaine fois qu’on se croise 😉
      Ayant travaillé précédemment plusieurs années pour une destination clairement « identifiée et identifiable » d’un point de vue client et travaillant depuis 3 ans à l’échelon régional, je ne peux, au quotidien, que faire le même constat que toi…